Urgent…Karim Wade ne vient plus

Les langues commencent à se délier sur le « faux » retour de Karim Wade. Et même les libéraux et Karimistes commencent à découvrir la supercherie des Wade. Une supercherie qui a fait que Madické Niang, étant au cœur du deal a quitté le navire bleu pour prendre ses responsabilités sachant que le candidat Karim Wade ne viendra pas au Sénégal avant 2019…

Les dés sont jetés…Le candidat de la coalition « Karim président 2019 » ne foulera pas le tarmac de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) ni en ce mois de janvier, ni en février. « Il ne sera pas là avant la présidentielle et viendra après mars 2019 ce qui correspondra à la fin de ses 6 années de condamnation infligées par la Cour de répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) » renseigne un membre du comité PDS très proche des Wade mais qui a préféré soutenir la candidature de Madické Niang. Selon lui « Si Madické a quitté Wade pour mettre en place la coalition Madické 2019, c’est qu’il sait que Karim ne viendra pas et que Abdoulaye Wade joue avec le faux retour de Karim Wade pour maintenir la suprématie des Wade sur le PDS » ajoute-t-il.

Un autre registre qui confirme le « faux » retour de Karim orchestré par son père, c’est la visite secrète à Dakar le 24 décembre du procureur général du Qatar Ali Bin Mohsen Bin Fetais Al-Marri. « Quand un procureur général d’un pays tiers se déplace pour une visite de travail cela concerne une affaire judiciaire. Et la seule affaire judiciaire qui implique le Sénégal et le Qatar, c’est l’affaire Karim Wade puisqu’il est en exil dans ce pays » nous renseigne un avocat.

Selon des sources autorisées, les relations entre les deux pays sont au-delà de l’amitié qui lie Karim à ce pays et le procureur va privilégier les intérêts de son pays ».

A suivre demain : « Comment Wade a orchestré le faux retour de son fils »

Be the first to comment

Laisser un commentaire