Une seule solution d’être candidat pour Karim Wade…

La candidature de Karim Wade à l’élection présidentielle du 24 février fait débat dans toutes les chaumières du Sénégal. En dehors de la nouvelle loi du Sénégal, référendum du 20 mars 2016, qui a complètement écarté le fils de l’ancien président.

Selon l’expert électoral, Valdiodio Ndiaye du Collectif des organisations de la Société civile pour les élections (Cosce), les deux parties: le camp du pouvoir et celui de Karim Wade peuvent se fonder sur le protocole de la Cedeao. Dans ce dernier, il est spécifié qu’il faut toujours accompagner l’ensemble des citoyens qui désirent être candidats, des voix d’issues peuvent être trouvées pour sortir de la crise. « Ce protocole est au dessus de nos lois sur la base des hiérarchies », dit-il.

Be the first to comment

Laisser un commentaire