Touba pris dans la piége de l’eau

L’eau source de vie. Mais cette eau est source de mort. A Touba, l’eau des pluies a pris en otage beaucoup de quartiers. A Ndamatou, Keur Niang, Darou Minane, Darou Khoudoss, les populations sont sorties de leurs maisons, lesquelles sont sont, à quelques jours du Magal, complètement englouties par les eaux. Ce qui pose encore le débat de la problématique des inondations et de assainissement dans la ville sainte.

L’Obs repris par Dakarshow

Be the first to comment

Laisser un commentaire