Scandale sexuel au Sénégal, le fait profil bas de l’État inquiète

Aujourd’hui encore, le site pornographique Sénégalais détruit des centaines de vies. Des jeunes filles innocentes voient leurs vidéos intimes vendues et divulguées sur le net par un dénommé Kocc Barma administrateur du site seneporno et le silence du gouvernement inquiète. Dakarshow.com vous en dit plus juste en dessous.

Pour beaucoup de gens, Kooc est un homme sans cœur, un psychopathe qui trouve du bonheur sur le malheur des gens. En effet, ce jeune sénégalais qui réside au canada est entrain de faire basculés plusieurs vies. Nombreuses sont les jeunes filles qui regrettent leurs actes, le fait de s’être laisser filmé par leurs copain en pleins ébats. C’était par amour, elle ne voyaient pas des erreurs de jeunesses leurs retombés comme ça. Certes dans son site, y’en à qui acceptent de jouer aux films XX mais la plupart des vidéos qu’il publie est sans le consentement des filles et pour faire plus mal encore, le jeune homme dévoile en sus des vidéos l’identité, l’adresse, les numéros de téléphone ainsi que les comptes sur les réseaux sociaux des jeunes femmes. Et plus d’une fois, certaines de ses victimes ont tentées de se suicider, d’immigrer et pour les autres à qui le choix n’est pas offert, c’est de supporter harcèlements des sénégalais. Elles n’ont aucun soutient et le pire dans cette affaire, c’est le profil bas du gouvernement.

Pour le cas de Assane Diouf le plus grand insulteur de la nation, c’était facile de le faire rapatrié des USA et de l’enfermer. Mais pour celui ci, les choses parait plus difficiles parce qu’ils s’attaquent pas eux, mais aux sans voix. Pourtant Kocc fait pire que l’insulteur, il est entrain de détruire des milliers de familles normalement, ça ne doit pas être un problème pour le Sénégal et la cybercriminalité , de faire tomber quelqu’un qui a plus de 100 plaintes sur le dos. Kocc ne peut pas être trop protégé pour résister à un État. Et jusqu’à ce que leurs filles où femmes ne soient pas touchées, ils comprendront pas la gravité de la situation.

Dakarshow.com

scandal

 

Be the first to comment

Laisser un commentaire