Malaise dans l’opposition : Le PDS jaloux de…Sonko

Ousmane Sonko dérange. Il agace le pouvoir et dérange l’opposition surtout le PDS et son candidat inéligible, Karim Wade…Surtout depuis que des membres de Taxawu Sénégal Ak Khalifa Ababacar Sall optent en sourdine pour un plan B qui serait le leader du Pastef…

Le leader du parti Patriote du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef-Les Patriotes) séduit de plus en plus l’opposition. Certains opposants voient en lui, le candidat idéal qui pourrait faire face à Macky au second tour et le battre. Ce que ne veut pas entendre le PDS de Karim Wade.

Les leaders du Front démocratique et social de résistance nationale (Frn) ne veulent point se faire doubler par le nouveau-né Sonko. Idrissa Seck et Pape Diop ne veulent aucune alliance avec Sonko qui aurait « sapé » leur leadership. Et le PDS ne veut pas se faire chiper la place de premier parti de l’opposition. Si Sonko vient en seconde position derrière Macky lors de la présidentielle, c’est le Pastef qui prend la place de chef de l’opposition.

La présidentielle n’est pas un enjeu entre pouvoir et opposition mais aussi entre opposants.

Selon des sources au sein de la coalition Taxawu Senegaal Ak Khalifa Ababacar Sall, « Sonko a toutes les chances d’obtenir un appel en sa faveur de la part de Khalifa Sall » si la candidature de ce dernier est rejetée par le conseil constitutionnel en cas de condamnation définitive le 20 décembre…Aujourd’hui aucun parti n’ose prendre le risque d’appeler à voter Karim Wade car sa candidature est déjà invalidée par la direction générale des élections qui ne reconnait pas son inscription sur les listes électorales…Les partis préfèrent miser sur un candidat solide comme Sonko…Et du coup Karim est relégué au second plan…Et ça, ça fait mal !

Xibaaru

Be the first to comment

Laisser un commentaire