L’opposition oublie Macky et tire sur…Dionne

On peut dire que la stratégie du Premier ministre consistant à servir de fusible au président Macky Sall a bien marché. En seulement deux sorties ou des termes « tel père, tel fils » et « libéralisme sauvage » ont été prononcés par le premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, l’opposition n’a d’yeux que pour lui. La manifestation de l’opposition d’hier l’a suffisamment démontré. Sur le parcours de l’obélisque à la RTS, on a rarement entendu « Macky »…C’était Dionne qui était pris pour cible.

L’opposition en colère

Mahammed Boun Abdallah Dionne…Le premier ministre est devenu depuis jeudi lors du congrès du RES (Rebâtir ensemble le Sénégal) de l’ancien ministre Ousmane Ngom, l’homme à abattre de l’opposition. Lors de la marche de l’opposition, tous les Leaders du Front démocratique et social de résistance nationale (Frn) ont eu des mots très durs à l’encontre du Premier ministre. A l’image de Mamadou Massaly, membre du comité directeur du PDS : « J’ai honte pour le premier ministre Dionne. Il insulte encore les libéraux de sauvages, heureusement que seuls les sauvages se reconnaissent ».

Le fusible de Macky

Dionne a-t-il réussi son rôle de fusible ? Il a réussi a détourné les colères de l’opposition vers sa personne et permettre à Macky de cheminer tranquillement vers la victoire au soir du 24 février 2019 au premier tour. Tous les actes posés par l’opposition sont concentrés sur a personne du Premier ministre et de la revendication principale qui est la mise à disposition du fichier électorale. Macky Sall, le candidat à abattre est royalement ignoré…

Be the first to comment

Laisser un commentaire