LES PREVENUS RACONTENT  » LE VIOL »: «c’est Abou qui a tripoté ses seins et Babacar Ndiaye a filmé la scène»

  • Idy l'attraction de la marche contre la caricature de S TOUBA

filllo
Ibou Thiaw : «c’est Abou qui a tripoté ses seins et Babacar Ndiaye a filmé la scène»

Ibou Thiaw, né en 1983, a contesté avoir filmé la victime Fatou Ndoye. Il reconnaît justeavoir fait partie des personnes qui l’ont attachée. «J’ai assisté à toute la scène, au moment où on a interpellé puis attaché Fatou Ndoye et lui avoir tripoté les seins. C’est une autre personne qui n’habite pas le quartier qui a palpé ses seins. Quand Abdou a soulevé son habit laissant apparaitre ses seins, j’étais à ses côtés. Et quand il a voulu la déshabiller, je m’y suis opposé en lui disant que c’est une femme et on lui doit du respect. C’est Babacar Ndiaye qui a filmé la scène», a raconté le prévenu. Avant de poursuivre: «Je fais partie de ceux qui ont attaché Fatou Ndoye. Si je savais que Abdou avait l’intention de la tripoter, je n’allais pas la déshabiller. Je ne sais pas comment la vidéo a atterri sur le net, je l’ai vu à la police. C’est avec une corde qu’on l’a ligotée».

Moussa Diallo : «Je reconnais l’avoir filmée, j’étais présent quand Abdou tripotait ses seins»

Pour sa part, le mis en cause Moussa Diallo a reconnu avoir filmé la victime, tout en contestant les autres chefs d’inculpation. «Je reconnais l’avoir filmée. Ce n’est que son visage que j’ai filmé et non ses parties intimes (seins). J’ai envoyé la vidéo à la patronne de l’atelier, Awa Camara. Et après cela, je l’ai immédiatement supprimée. J’ai transféré à Awa Camara parce qu’elle devait savoir tout ce qui se passait là-bas vu qu’elle est la maitresse des lieux. J’étais là-bas au moment où Abdou tripotait ses seins. Mais je leur ai demandé de la détacher après qu’ils l’ont ligotée», a-t-il argué.

Babacar Ndiaye : «C’est moi qui ai filmé la vidéo, mais je ne l’ai envoyée, ni montrée à personne»

Chef d’entreprise de son état, Babacar Ndiaye a reconnu lui aussi avoir filmé Fatou Ndoye. «Je l’ai filmée. Lorsqu’Abdou lui tripotait les seins, c’était en ma présence. Elle m’a craché dessus et je lui ai donné un coup de pied. C’est moi qui ai filmé la vidéo, mais je ne l’ai envoyée, ni montrée à personne. J’ai pris ces images pour juste la reconnaître après», s’est-il défendu.

Be the first to comment

Laisser un commentaire