L’enseignant-muezzin couchait avec l’élève mariée sur une natte de prière

Physique d’athlète, le parvenu, visiblement très attristé par son sort, a néanmoins reconnu avoir entretenu des relations sexuelles a plusieurs reprises avec la victime qui était consentante. Mieux, le prévenu, par ailleurs muezzin du village, a soutenu n’avoir jamais exercé une quelconque pression sur elle. « Elle me rendait visite à la maison quand ma femme s’absentait, nous sortions depuis presque deux ans, elle m’aime toujours, même si elle a été donné en mariage forcé à son cousin. Je regrette les faits, mais je suis tombé amoureuse de la fille. Au début, on se limitait au flirt puis un jour, elle m’a trouvé prés de mon école vers 20h et tout naturellement, nous avons entretenue des rapport sexuel ». Mais ce dernier sera contredit par la jeune fille :  » Abdou Gueye me chaperonnait. Au début, je refusait de sortir avec lui, car lorsque je faisait la classe de Cm2, il était mon répétiteur, mais au fur et à mesure qu’il insisté, j’ai finalement accepté e sortir avec lui. Une nuit, il m’a invitait à le rejoindre dans la salle de classe. Quand je suis arrivée, il a étalé la natte de prière, je me suis couchée et nous avons entretenu des rapports sexuels. Par la suite, nous avons couché à maintes reprises. Il savait bel et bien que j’étais marié. D’ailleurs il m’a assuré qu’il connait un médicament qui pourra reconstituer mon hymen avant l’arrivé de mon mari. »

Attrait devant la barre du tribunal de Louga, pour les délits de mineure suivi de viol, le muezzin et enseignant en service a Kanène Diobe, dans l’arrondissement de Sagatta, , Abdou Sarr Guey, risque gros. Le paquet a requis ce mercredi, contre lui deux ferme.

Dakarshow.com avec l’Obs

 

Be the first to comment

Laisser un commentaire