Le Coran au cœur du 116e Congrès des États-Unis à Washington, D.C.

Le 116e congrès des États-Unis se réunit à Washington, D.C. du 3 janvier 2019 au 3 janvier 2021, et se poursuit jusqu’à la fin du mandat de Trump. Et le Coran était parmi les livres canoniques pour la prestation de serment.  

Les 435 représentants, élus le 6 novembre 2018,  doivent prêter serment. Et ils peuvent le faire sur le livre canonique de leur choix. Et ce jeudi, il y a différents livres canoniques prévus pour le serment des élus, le Coran, le Sutra  (bouddhiste), le Veda (hindouisme),  la Bible orthodoxe orientale,  y compris la Constitution des États-Unis.

Parmi les élus figuraient Ilhan Omar et Rashida Tlaib, les deux premières femmes musulmanes à siéger à la Chambre des représentants, rapporte edition.cnn.com, visité vendredi par senego.

Tlaib, une démocrate du Michigan, a également marqué l’histoire en tant que première femme américano-palestinienne à siéger au Congrès. Tlaib a déclaré avoir utilisé le Coran, vieux de plusieurs siècles, de Thomas Jefferson lors de la cérémonie. « L’islam fait partie de l’histoire américaine depuis longtemps », déclare-t-elle.

La représentante Madeleine Dean de Pennsylvanie a prêté serment sur la Bible de son oncle.

« Je suis honorée  de prêter serment sur la Bible de mon oncle Walter Dean », a-t-elle posté sur Twitter.

Be the first to comment

Laisser un commentaire