La dame Salimata Diaw qui avait charcuté sa coépouse, « charcutée » à son son tour : elle écope de 5 ans de prison ferme

Salimata Diaw, la dame qui a agressé à la machette sa coépouse, Oumou Diop, a été condamnée à 5 ans de prison ferme.

Selon le quotidien Les Échos, qui donne l’information, elle a été jugée hier, mardi 18 décembre, par le tribunal de grande instance de Pikine.

Salimata Diaw avait reconnu les faits qui lui sont reprochés. Mais devant le juge, pour se dédouaner, elle a déclaré avoir agi parce qu’elle s’est sentie trahie par son mari, qui a toujours nié entretenir une relation amoureuse avec Oumou Diop.

Be the first to comment

Laisser un commentaire