La belle occasion ratée de Karim pour faire tomber…Macky

Karim Wade n’est pas un bon politicien. Il vient de rater l’occasion en or de faire chuter son adversaire Macky. Xibaaru vous révèle comment Karim a laissé échapper la seule bonne occasion qui lui était offerte par l’agenda de Macky…

Le Faux rendez-vous

Selon les libéraux, Karim devait passer sur Paris pour lancer le début de sa grande mobilisation pour la présidentielle de 2019. Les brebis Wadiste de Paris l’attendaient. La fédération PDS de Suisse avait même donné son accord pour rallier la capitale française pour accueillir Karim. Au finish, Karim fait dire à une presse qu’il est à Paris alors qu’il n’a pas quitté Doha. Les karimistes le cherchent partout de Versailles à la rue de la faisanderie dans le XVIe arrondissement de Paris où se trouve son appartement. Mais rien…

La grosse erreur

Si Karim devait se déplacer, l’occasion rêvée était de croiser Macky à Paris lors de la rencontre du Groupe Consultatif. Mais en lieu et place, il sert une longue lettre de complainte pour demander un audit de la première phase du PSE. Son père avait croisé le fer avec Abdou Diouf à l’Unesco. Et cette manifestation a contribué à faire changer la vision de la France sur le régime de Diouf. Même le président Français, Jacques Chirac, l’ami de Diouf et parrain de sa fille, n’a rien pu faire pour empêcher sa chute.

Le compte à rebours

Selon les membres du PDS, Karim doit fouler le tarmac de l’aéroport International Blaise Diagne (AIBD) de Diass avant Noël. Et pour Oumar Sarr et compagnie, Karim sera là (au Sénégal) avant la clôture de candidature au conseil constitutionnel. Et la date de clôture des candidatures est pour le 26 décembre à minuit. Noël c’est dans 5 jours… Et le lendemain c’est la clôture des candidatures. Et Karim doit être là au plus tard dans 6 jours.

Xibaaru

Be the first to comment

Laisser un commentaire