Karim le cauchemar du Pouvoir…Il rend fou !

Si Karim n’existait pas, ils allaient le créer… décidément le discours politique tourne autour de Karim, chaque insignifiante personne se donne le luxe de l’attaquer, de le calomnier pour exister aux yeux de notre peureux national. A force d’insister vous êtes en train de le mettre au-devant de la scène sans vous en rendre compte. Comment un candidat à la candidature que vous avez crié sur tous les toits qu’il sera éliminé, qu’il ne peut gagner son bureau de vote peut être l’objet de autant d’intérêt ? On dirait que vous n’êtes pas convaincu de vos semblants de certitude. Pourquoi perdre votre temps sur quelqu’un qui ne sera pas votre adversaire ? Quel gâchis j’aurais envie de dire !!!

Toutefois votre incertitude s’oppose à notre certitude dès lors nous nous divertissons d’allonger votre agonie, d’attiser vos doutes et chaque jour vous êtes en alerte maximum. Cette indigestion chronique qui vous hante sera sûrement la maladie qui vous emportera parce qu’elle a trop duré.

Karim se chargera de vous rendre FOU et moi par contre j’ai le temps d’échanger avec vous et d’apporter une réplique à la hauteur de vos calomnies. Je commencerai par notre BOUN national qui, après avoir remporté le palme du meilleur danseur de « MBARASS » nous montre que sa bouche pue comme son nom « Boun » qu’il ne partage avec personne d’autre. Faut pas forcer mon cher car le statut de Directeur de campagne ne vaut pas ce que vous êtes devenu. Que vient faire Wade dans votre maladroite réponse à Karim pour dire « tel père tel fils » et tout ce qui s’en suit. Nous vous disons HEUREUSEMENT car le goût inachevé que nous avons envers ce père incontournable de la Nation, nous pouvons alors avec Karim toucher du doigt notre slogan : «  gorgui dolima.. »

Qui n’aimerai d’ailleurs pas ressembler à Wade, père de plus d’uns comme votre roi, vous-même et la majorité de ceux qui vous entoure. Je ne perdrais pas mon temps avec Seydou qui nous doit la facture de la refonte de ses dents longtemps source de complexe encore moins avec Mimi la sorcière déchainée qui ne s’arrêtera qu’avec la perte du Pouvoir et qui a fini de dégoûter tous les sénégalais par cet acharnement sans nom.

Robert Bourgi «  Karim n’existerait pas sans son père » peut être que vous sans le vôtre tu serais là. Cet énergumène qui, tel un vautour ronde et lèche le derrière des gens influents pour survivre ne mérite même pas une réponse. Toutefois ce qui énerve dans ce Sénégal d’aujourd’hui est qu’on tend le micro à des personnes qui ne méritent même pas respect dans leur propre demeure.

Même un Mame Gor diazaka fait la une avec lui sa femme Fatou Thiam, ce drôle de couple qui vit de reste et doit raser les murs tellement ils n’ont rien à offrir et se permettent de donner des leçons. Triste vraiment triste ce Sénégal !!!! Mame Mbaye Niang notre Ministre qui ignore les pays de la zone UEMOA clôt le spectacle désolant, alarmant de ce Sénégal du « macky ».

Seul un peuple dévoué à prendre son destin en main peut nous sortir de cette impasse et je ne doute point que le « macky » aura de grosse surprise car ce peuple habitué à se lever au bon moment saura encore le faire. En attendant Karim arrive pour encore perturber vos sommeils encore et encore…

Que Dieu sauve ce Sénégal !!!!

Saa kadior

Be the first to comment

Laisser un commentaire