Fatou Kiné Dieng de « Femme chic » condamnée

Fatou Kiné Dieng a été reconnue coupable d’escroquerie par le biais d’un système informatique, association de malfaiteurs et collecte frauduleuse de données personnelles, et a été condamnée à deux ans de prison ferme par le juge du tribunal des flagrants délits de Pikine.

Elle était accusé d’avoir créé sur whatsapp et facebook un compte fictif avec le nom de Mame Diarra Djité (décédée) pour escroquer d’honnêtes citoyens en se faisant passer pour une nécessiteuse. Membre du groupe « Femme chic », elle avait été arrêtée par la police de Yeumbeul.

Be the first to comment

Laisser un commentaire