Chambre criminelle : Boy Djinné devra encore attendre

La grève du Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) fait renvoyer le procès de Boy Djinné, qui devait avoir lieu hier, mardi, devant la Chambre criminelle. Selon le journal Les Échos, l’affaire pourrait être reprogrammée à la prochaine audience, si les greffiers grévistes reprennent le travail.

Boy Djinné a été inculpé pour des faits d’association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit avec effraction, escalade, usage d’arme et de véhicule. Il fait aussi l’objet de poursuites pour évasion et usurpation d’identité.

Be the first to comment

Laisser un commentaire