BOUN ABDALLAH DIONE VU PAR LES SIENS .

Gossas , ville natale de Boun Abdallah Dione , est partagée entre un sentiment d’abandon et une absence de générosité du sieur cité .En effet , il suffit d’un tour dans cette ville du philosophe éponyme Ndamal Gossas pour se rendre compte de la désillusion des uns et de la colère des autres . Sa présence sur le terrain pour acquérir une base politique laisse à désirer .Boun Abdallah , de l’avis de ceux qui regrettent son implication timide dans la vie politique de sa ville disent qu’il est loin de s’inspirer de la démarche de Idrissa Seck , premier ministre sous Wade , qui avait le réflexe de faire adhérer la ville de Thiès à sa cause .Si le compagnon de la première heure du Président Macky Sall a pris cette option, c’est qu’il a tiré les leçons de l’expérience du théoricien de Bakka et Mala.Leçons qui pourraient empêcher de s’attirer les foudres du magister .Les gens , peu satisfaits de l’option de l’ex -premier ministre de Macky Sall , reprochent à leur fierté de n’avoir pas mis la ville de Gossas sur orbite en lui octroyant la part du lion dans la réalisation d’infrastructures de base .Pour eux , Boun Abdallah aurait pu faire de leur ville un Eldorado , une cité moderne .Mais , malheureusement , Gossas reste à l’état d’une ville qui manque de tout .L’autre reproche qu’il font à Dionne ,c’est de n’avoir pas promu les cadres de leur ville . A côté de ce sentiment de désillusion , s’affiche une autre tendance , selon laquelle Bounne a fait pas mal de choses pour remorquer sa ville qui était à l’état de décrépitude .Les défenseurs de l’ex premier ministre juge nécessaire que Bounne Abdallah a accompli ,de fort belle manière , la mission que le président lui avait confié , et mérite , alors , de revêtir son manteau de premier ministre .Grâce à Promovilles, l’homme de Gossas a pu faire bénéficier à sa commune d’infrastructures , qui surprendraient les morts , si on les ressuscitait .Si le sentiment est partagé et que Bounne Abdallah ne fait pas l’unanimité , c’est que son engagement politique n’est pas de pointe ;mais aussi , il manque d’ambition et de vision .Espérons qu’il puisse rectifier le tir , en changeant de fusil d’épaule

Be the first to comment

Laisser un commentaire