Blasphème de la Cathédrale de Kaolack: (L’Assamm) présente ses excuses

Ansoumana Dionne dit avoir présenté ses excuses et regrets avec le « cœur meurtri » au curé de la paroisse de la cathédrale de Kaolack (centre). Le président de l’Association sénégalaise pour le suivi et l’assistance aux malades mentaux (Assamm) a reconnu que celui qui a saccagé ce lieu de culte est un « malade mental ».

« C’es avec un cœur meurtri que nous lui avons présenté nos regrets pour ce qui s’est passé. Lui en tant que autorité religieuse, a magnifié notre acte et a reconnu que celui qui a saccagé ce lieu de culte est un malade mental donc quelqu’un qui n’est pas responsable de ses actes « , a soutenu M. Dionne.
Il a plaidé pour que le centre des malades mentaux à Kaoloack, construit sous le régime de Abdoulaye Wade soit « restitué pour que ses malades qui errent dans les rues et dans les familles puissent être pris en charge sinon, ils vont brûler le Sénégal ».

Senegal7

Be the first to comment

Laisser un commentaire