Agression à la Zone B : Un malfrat étrangle une dame pour lui arracher sa perruque

Les jeunes filles et les grandes dames qui se promènent avec leurs cheveux naturels n’ont qu’être sur leur garde. La nouvelle tendance des agresseurs, c’est d’arracher des cheveux naturels très chers et de tailler la route. Cette –fois-ci, ils ont tenté d’étrangler une dame pour lui arracher ses cheveux naturels.

Le 3 octobre dernier, une dame s’est fait agresser à la zone B. Pour cause, elle avait porté une perruque qui coûterait la rondelette somme de 250.000 FCFA. Le film de l’événement s’est déroulé comme tel. La dame indique qu’elle a senti une présence derrière elle. Et le temps qu’elle ne réalise qu’elle avait affaire à des agresseurs, celui qui était juste derrière elle l’avait étranglé avant d’arracher sa perruque de cheveux naturels. Et comme si cela ne suffisait pas, ses acolytes qui étaient à quelques encablures sont passés en action pout tenter de lui soutirer son sac ainsi que son portable. Criant de toutes ses forces, la dame dit avoir ameuté tout le voisinage. Parmi les agresseurs qui avaient pris la poudre d’escampette, seul T.Diallo a, en effet, été interpellé. Ce dernier fut déféré au parquet en attendant que le reste de la bande soit identifié. C’est dire que l’épilogue des cheveux naturels  est loin de connaitre son terme.

Sénégal7

Be the first to comment

Laisser un commentaire