affaire PENC Mi Thione seck ne lâche pas

Le bras de fer judiciaire opposant le chanteur Thione Seck à Alioune Badara Diagne est loin de connaître son épilogue.
Selon Les Échos, le leader du Raam Daan ne lâche toujours pas son bailleur et continue de lui réclamer ses 200 millions qu’il dit avoir dépensés pour la réfection de la boîte.
À en croire le journal, le dossier est en phase de dépôt d’écritures et les avocats de Thione Seck ont déposé leurs conclusions dans lesquelles ils ont argué que le bailleur est à son tour poursuivi pour 200 millions
Le bailleur de Thione et propriétaire de Penc-Mi, Alioune Badara Diagne, a introduit, par l’entremise de sa société badarsenmedia, une procédure devant le Tribunal du commerce, pour demander le remboursement des indemnités d’occupation.
En fait, il considère qu’après qu’il y a eu une ordonnance d’expulsion du juge, l’artiste chanteur n’a pas quitté immédiatement les lieux où il est resté sans payer un kopeck.
Pour le bailleur, ces indemnités tournent autour de 15 millions de nos francs. L’affaire est mise en délibéré au 26 août prochain.thinethine

Be the first to comment

Laisser un commentaire