Affaire de la dame « charcutée » par sa coépouse: le Parquet requiert 5 ans de prison ferme

Après deux renvois, l’affaire de la dame charcutée à Thiaroye par sa coépouse a été enrôlée hier au Tribunal de grande instance de Pikine. Salimata Diaw jugée pour coups et blessures volontaires, sur sa coépouse Oumou Diop ayant entraîné une incapacité temporaire de travail de soixante jours, risque 5 ans de prison.

Les deux coépouses ont été appelées à la barre, hier. Oumou Diop traîne encore des séquelles de ses blessures infligées à coup de machette par Salimata Diaw. Devant la barre, Salimata Diaw a reconnu les faits avant de manifester ses regrets.

Le Parquet a requis 5 ans de prison ferme et le paiement d’une amende de 250.000 F Cfa. Quant à la partie civile, elle réclame 5 millions en guise de dommages et intérêts.

Be the first to comment

Laisser un commentaire